Catégories
Uncategorized

Comment utiliser les chatbots pour la génération de prospects ?

Vous avez probablement déjà discuté en ligne avec un représentant du service clientèle. L’avantage est que c’est un moyen facile de poser des questions. De plus, vous serez aidés rapidement. Ces derniers temps, de plus en plus de chatbots sont utilisés pour ce type de contact avec la clientèle. Mais qu’est-ce qu’un chatbot ? Un chatbot est en fait un ordinateur qui répond à vos questions. Grâce à l’intelligence artificielle, l’ordinateur peut même formuler la réponse la mieux adaptée, ce qui lui permet de se développer. Et si l’ordinateur ne peut pas formuler de réponse, un employé prend le relais.

Les chatbots peuvent également aider votre entreprise, en donnant à vos employés plus de temps pour les contacts plus complexes avec les clients. Mais saviez-vous que vous pouvez également utiliser les chatbots pour générer des pistes ? Dans cet article, nous vous donnons 7 conseils pour commencer à utiliser les chatbots pour la génération de prospects dès aujourd’hui !

1. Connaissez votre client

Avant de commencer à utiliser un chatbot, il est important que vous sachiez qui est votre client. Ce n’est qu’alors que vous savez quelles sont leurs questions et leurs besoins les plus profonds. Essayez vraiment de vous mettre à la place de votre client. Les acheteurs peuvent vous aider énormément dans ce domaine. Vous décrivez de manière détaillée des personnages qui pourraient éventuellement être vos clients. Vous le faites sur la base de données. Vous pouvez obtenir ces données par exemple à partir de Google Analytics, de votre système CRM ou d’une étude de marché. Si vous déterminez personnellement les groupes cibles de votre entreprise, vous savez beaucoup mieux à quelles questions vous pouvez vous attendre et à quels souhaits vous pouvez répondre.

2. Connectez les objectifs au chatbot et envoyez les données et les KPI.

Le succès d’un chatbot est difficile à déterminer si vous ne déterminez pas ses objectifs à l’avance. Bien sûr, vous pouvez facilement mesurer le nombre de pistes, mais le processus qui y conduit peut être tout aussi intéressant. Par exemple, le nombre d’interactions peut être intéressant. Il se peut qu’une certaine page ait beaucoup de visites répétées. Vous pouvez faire apparaître la fenêtre de chat lors d’une telle visite répétée, en invitant les gens à poser des questions de manière facilement accessible. Il est garanti que cela génère plus d’interactions qu’une fenêtre de discussion passive. Il peut également être utile d’envoyer le nombre de bavards qui finissent par parler à un vrai employé. Ces deux statistiques peuvent faire la différence entre une personne qui quitte votre site web ou une piste chaude.

3. Pensez aux canaux où vous voulez utiliser le chatbot

Les canaux sur lesquels vous utilisez le chatbot sont fortement liés aux personnalités des acheteurs et aux objectifs. Si vous vendez des produits ou des services aux consommateurs, un chatbot ou Facebook peut être très utile. Votre public y est probablement actif au quotidien. Si vous travaillez dans un marché B2B, il peut être judicieux de faire connaître vos groupes cibles sur votre site web grâce à un bon contenu. Vous pouvez ensuite utiliser le chatbot qui s’y trouve pour répondre à leurs questions ou à leurs doutes. La recherche vocale est un autre développement intéressant pour les chatbots qui va certainement prendre son essor dans les années à venir. Pensez à utiliser un chatbot via les assistants à domicile.

4. Se concentrer sur l’aide aux personnes, puis sur la génération de pistes

De nombreux spécialistes du marketing font l’erreur d’essayer de convertir les visiteurs de leur site web en prospects beaucoup trop rapidement. Il vaut mieux aider les gens à répondre aux questions et aux doutes qu’ils ont. Il y a de fortes chances qu’ils se retrouvent sur votre site web parce qu’ils cherchent une solution à un problème. Une fenêtre contextuelle ou une fenêtre de discussion qui demande directement des informations de contact ne les aidera pas davantage. Les réponses à leurs questions le seront. Et vos visiteurs attendent des réponses de plus en plus rapides à leurs questions. Les chatbots peuvent jouer un rôle essentiel à cet égard, car ils peuvent répondre rapidement à des questions simples. Si votre chatbot est capable de répondre rapidement aux questions des visiteurs de votre site web, vous les rendrez enthousiastes à l’idée de devenir une piste. Parce que vous les avez aidés en premier.

Un autre conseil pour générer davantage de pistes grâce à un chatbot est de demander aux clients leur avis sur votre site web, votre service ou votre produit. Ou mieux encore, sur le visiteur de votre site Web lui-même. Cela leur donne un sens de l’approche personnelle. De plus, les gens ont tendance à finir les choses. Ainsi, si vous posez d’abord de petites questions et demandez des informations personnelles à la fin de la conversation, les gens sont plus susceptibles de les donner.

5. Rendez votre chatbot personnel

Vous savez maintenant qu’un chatbot est un moyen très accessible d’entrer en contact avec votre client. Les inconvénients sont que cela peut être très impersonnel et que les gens ne savent pas toujours qu’ils parlent à un chatbot. C’est ennuyeux lorsque le robot donne une réponse inattendue. Vous pouvez éviter cela en donnant aux gens des options par défaut à choisir lorsque le chatbot leur pose une question.

Il est également conseillé de faire savoir immédiatement que les gens ont affaire à un chatbot. Donnez au bot un joli nom et un visage et il devient immédiatement plus personnel. D’autres moyens d’accroître le sentiment de contact personnel consistent à ajouter un langage décontracté, des blagues et des éléments de jeu. Si le chatbot est incapable de répondre à une question, il faut immédiatement faire appel à un véritable employé. Cela combine la rapidité et le contact personnel.

6. Créer des liens avec d’autres logiciels

Des liens vers d’autres logiciels peuvent également vous aider à personnaliser votre chatbot. Par exemple, vous pouvez établir un lien avec votre système d’automatisation du marketing ou de CRM, de sorte que le chatbot dispose de beaucoup plus de données sur l’interlocuteur. Vous pouvez ainsi personnaliser la conversation en fonction du comportement du visiteur ou de ses achats précédents. L’inverse est bien sûr également utile. En utilisant des questions intelligentes, le chatbot peut déjà étiqueter votre nouveau prospect dans votre CRM ou votre système de messagerie. La segmentation se fait alors automatiquement et plus rapidement.

7. Commencez aujourd’hui avec un simple chatbot

Vous envisagez depuis longtemps de créer un chatbot ? Alors commencez dès aujourd’hui ! Beaucoup de gens réfléchissent trop aux questions que les gens pourraient poser. Ils proposent des réponses et des scénarios différents. Le gros inconvénient est que vous restez ensuite trop longtemps bloqué dans la phase de conception. Nous vous conseillons de commencer par les questions les plus fréquemment posées. Prenez ensuite le temps de tester votre chatbot dans un environnement fermé. Vous pouvez alors utiliser le chatbot en direct et l’améliorer continuellement avec des données. Avec DialogFlow, MobileMonkey, HubSpot Chatbot Builder, Botsify et Chatfuel, vous pouvez créer un chatbot en une journée. Et cela sans aucune connaissance en programmation !

Les chatbots transforment un client qui informe en un client qui convertit !
Un chatbot est le moyen de fournir une réponse rapide aux visiteurs de votre site web et de les inciter à laisser leurs données. Toutefois, il est important de savoir qui sont vos clients idéaux et quelles sont les questions qu’ils rencontrent. Utilisez le chatbot pour vous concentrer sur la réponse à ces questions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *